horaires de la mairie
Pineuilh - Aquitaine Gironde

Histoire

Pineuilh serait un nom d’origine celtique qui signifierait « pointe du roc ». Dans les textes anciens, le nom « Pinolio » vient du gaulois « ialo » et du latin « pinus » et signifie « la clairière des pins ».

Les fouilles archéologiques réalisées par l'INRAP, peu de temps avant les travaux de la Rocade, en 2001-2002, ont fait apparaître des vestiges de construction en bois, des pièces de cavalerie et d'armement ainsi que des objets du quotidien (jeux, instruments de musique, etc.). Ces trouvailles nous livrent des informations essentielles sur les "chevaliers-paysans" de l'an mille, période de transition entre les Carolingiens et les Capétiens.

Pour plus d'information : www.inrap.fr

La commune est une ancienne baronnie, qui comprenait plusieurs fiefs. Vers 1074, un seigneur habitait avec sa famille un château féodal situé sur la butte dite « Croix de Pineuilh ». À la même époque, ce seigneur fit don de l’église gothique de « Saint-Martin de Braig » aux moines de conques.
En, 1255, les Boville, seigneurs de Pineuilh font partie d’une famille très puissante. Ils possèdent le passage et le péage sur les fleuves de la région.
Pendant l’Ancien Régime, Pineuilh est un terroir agricole, ouvert sur la Dordogne. Le port joue alors un rôle important dans la réception de diverses marchandises et dans l’accueil de voyageurs et pèlerins.
En 1874, avec l’arrivée du chemin de fer, le fleuve cesse d’être la voie de communication principale. Jusque dans les années 1950, la commune garde un caractère rural mais peu à peu les quartiers résidentiels et les routes se développent.

Pour en savoir plus sur l’histoire de Pineuilh, rendez-vous sur le blog de Jean VIRCOULON : www.paysfoyen.canalblog.com

Histoire du blason

La couronne représente les barons de Pineuilh et les vestiges sont ceux de leur château. Quant au pin parasol, il rappelle la présence des Huguenots. Le bleu symbolise la Dordogne, le vert, la campagne et le rouge, le pouvoir seigneurial.